À propos des Archives

Mandat

Depuis 1914, le mandat des Archives est de recueillir, de préserver et de rendre accessibles des documents, des photos et des enregistrements originaux qui témoignent de réalisations sociales, économiques et culturelles de la communauté juive de Montréal. Nos clients sont d’origine locale, nationale et internationale, et comprennent à la fois des érudits juifs et non-juifs qui considèrent les Archives comme une ressource éducative essentielle.

Nellie Lowy, 1959, Fonds de photographies de la BPJ, PR011702.
Collections archivistiques

Nos collections archivistiques couvrent plus de 500 mètres linéaires de documents. Elles comprennent 30 000 photographies, 200 affiches rares, ainsi que des pièces de correspondance, des programmes, des dépliants, des manuscrits, des textiles, des artefacts, du matériel audiovisuel et des documents datant de la fin du XIXe siècle à nos jours.

Les archives brossent un tableau de l’histoire et de la vie communautaire des 250 dernières années grâce à des fonds de particuliers (auteurs, artistes, responsables politiques, dirigeants communautaires et familles), d’établissements, d’associations et d’écoles (p. ex., Talmud Torahs Unis, École populaire juive et École Peretz juive).

Nos archives textuelles traitent de l’histoire de l’éducation, du mouvement ouvrier, du mouvement des droits des femmes, de la littérature et de la poésie yiddish, de l’art canadien, de la politique, de la musique et du divertissement, de la religion et de bien d’autres sujets.

Les documents photographiques dans nos archives datent de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. On y trouve, entre autres, des portraits de particuliers et de familles, des photos d’événements de la communauté juive de Montréal et de la collectivité en général, des images d’associations, d’écoles et de camps, et bien d’autre matériel.

La majorité de notre fonds d’affiches est en yiddish, en hébreu et en anglais et s’étend du début du XXsiècle à nos jours. Les affiches relatent des événements (rassemblements, réunions politiques et présentations culturelles) de la communauté juive de Montréal et de communautés juives à l’étranger.

Chaya Pereira, 1966, Fonds de photographies de la BPJ, PR001762.
Dons de matériel d'archives

Les Archives sont un organe de collecte dynamique. Le don de documents personnels et d’entreprises aux Archives en permet la conservation et en procure l’accès aux chercheurs et aux prochaines générations.

Les établissements et les organismes locaux, ainsi que les familles et les particuliers peuvent faire des dons de documents. Nous acceptons les types de documents suivants :

  • Papiers de famille (correspondance, journaux personnels, actes de l’état civil, informations biographiques et généalogiques).
  • Photographies et matériel audiovisuel déjà numérisés.
  • Documents d’entreprises, d’organisations ou d’établissements (procès-verbaux, règlements administratifs, etc.).
  • Affiches, affiches-programmes, programmes et documents éphémères provenant de la communauté.

Nous tenons à souligner que le matériel d’archives est original et unique. Voilà pourquoi nous n’acceptons pas de documents photocopiés. En raison des lois sur le droit d’auteur, les Archives n’acceptent pas non plus de matériel publié.

Si vous désirez faire un don, veuillez communiquer avec les Archives et leur transmettre une liste détaillée du matériel. L’archiviste évaluera chaque cas individuellement et pourrait vous demander de prendre rendez-vous. Si le matériel correspond aux critères d’acceptation, un contrat sera établi entre le donateur et les Archives. Quand les Archives reçoivent le matériel, ils l’organisent et en font la description, et lui attribuent soit le nom du donateur, soit le nom de l’entreprise ou de l’organisation. Pour de plus amples renseignements sur les avantages que représente le don de votre matériel aux Archives, ou sur la marche à suivre pour faire un don, veuillez communiquer directement avec les Archives.

Soutien

Le travail des Archives de la Bibliothèque publique juive reçoit le généreux soutien de la Fondation pour les Archives canadiennes juives Alex Dworkin, de la Fondation Azrieli, du Fonds Sonia et David Oberman, et du Fonds Peter et Ellen Jacobs pour les archives virtuelles de la Bibliothèque publique juive.